Essais véhicules

La Maserati Alfieri arrive en 2016

Sergio Marchionne a confirmé que le coupé Alfieri présenté au salon de Genève, sera commercialisé en série à partir de 2016.

L’Alfieri d’aujourd’hui possède un très long capot et deux places de dépannage. Ses lignes sont contemporaines. Elle évoque à nos yeux plutôt Jaguar pour ses proportions générales, et la marque Aston Martin pour ses larges hanches. Son avant sera jugé par certains trop massif du fait de sa calandre un peu trop béante, alors que la marque le présente comme «agressif et sportif». L’arrière, en rondeur, étonne avec son profond décrochement en dessous des feux. L’Alfieri a recours à la plate-forme de la Gran Turismo MC Stradale avec un empattement plus court de 24 centimètres. Elle mesure 4 590 mm, pour 1 930 mm de large et 1 280 mm de haut.

th1

L’intérieur apparaît très épuré. La planche de bord est suspendue et elle dispose d’un incontournable écran central. Le compteur et compte-tours sont remplacés par des écrans, et ce ne sont plus des aiguilles classiques qui indiquent vitesse et régime moteurs, mais des chiffres qui s’animent et qui se lisent à travers une loupe. Le plancher est réalisé en aluminium comme dans les voitures de course des années 1950. Un espace est ouvert pour les bagages derrière les passagers.

Sous le capot on découvre un V8 atmosphérique de 4,7 litres construit à Maranello délivrant 460 cv (à 7 000 tr/mn) et 520 Nm de couple (à 4 750 tr/mn). La boîte de vitesse robotisée à six rapports (MC Shift) est montée avec le différentiel arrière et relié au moteur par un arbre de transmission. Les disques de freins sont en carbo-céramique.

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close