Essais véhicules

Dieselgate : Nouveaux rebondissements pour Volkswagen !

Mais où s’arrêtera donc ce scandale du Dieselgate, pour Volkswagen ? Après que la vérité ait éclaté au sujet des moteurs diesel commercialisés par le groupe en septembre, deux nouvelles affaires viennent encore entacher la réputation du groupe, qui n’en avait pas vraiment besoin…

Rappel des faits : en septembre dernier, l’organisation référente de la régulation écologique aux Etats-Unis, l’EPA, révèle les résultats d’une enquête rondement menée depuis plus d’un an, à la décharge de Volkswagen : le constructeur allemand a truqué certains de ses moteurs diesel, afin d’obtenir d’excellents résultats aux tests anti-pollution d’émissions de CO2. Bien entendu, les résultats annoncés étant falsifiés, c’est le scandale : voilà le début de l’affaire du Dieselgate. Avec une estimation de plusieurs de dizaines de millions de véhicules concernés dans le monde entier par ce truquage, on pensait le scandale suffisamment gros pour que l’hémorragie au sein de Volkswagen s’estompe. Mais depuis quelques jours, le couteau est remué dans la plaie : d’abord les plus gros moteurs de la marque, équipant notamment Porsche, seraient touchés, mais aussi et surtout… les moteurs essence du groupe!

porsche-cayenne-hybride

Porsche et Audi concernés

En début de semaine dernière, l’annonce tombe : l’EPA, à la suite de la révélation du scandale, avait décidé de porter une recherche approfondie sur les cas Audi et Porsche, appartenant au groupe Volkswagen. Et il s’avère que l’organisme avait vu juste : les V6 3.0 litres utilisés par le groupe pour équiper les Porsche Cayenne, Volkswagen Touareg ou autres Audi Q7, pour ne citer qu’eux, s’avèrent eux aussi être équipés du logiciel truqué conçu par Bosch… Alors qu’une autre étude vient de prouver, récemment et comme nous vous en parlions il y a quelques jours, que les constructeurs n’hésitent pas à falsifier les chiffres de consommation de carburant de leurs véhicules, Volkswagen s’est enlisé dans un drôle de chantier. Comment le groupe va-t’il pouvoir se relever d’un tel scandale, en sachant que même ses marques les plus prestigieuses sont touchées?

audi-q7

Dieselgate : Les moteurs essence désormais dans le viseur!

L’affaire, que l’on appelait jusque là ‘Dieselgate’, traduisez ‘l’affaire du diesel’, pourrait changer de nom rapidement… En effet, car si elle concernait jusque là les motorisations diesel, l’affaire s’étend désormais aux moteurs essence proposées par la marque! invraisemblable, puisque le ‘Dieselgate’ touche aussi désormais les émissions de CO2. 800 000 modèles sont concernés, et 98 000 sont des modèles essence. En plus de ça, Volkswagen vient de rappeler, aux Etats-Unis, près de 100 000 exemplaires de ses véhicules, pour des problèmes d’arbres à cames. Ces derniers provoqueraient de grave problèmes de freins… dont se serait passé, à nouveau, le constructeur automobile de Wolfsburg, en Allemagne. On peut allègrement se demander jusqu’à où le scandale va pouvoir aller. Une chose est sure, en tout cas : Volkswagen n’est pas sorti d’affaire.

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close