Actualités

Chevrolet renonce au marché européen

C’est une annonce plutôt surprenante que nous a communiqué cette semaine le groupe américain General Motors qui va retirer sa marque Chevrolet du marché de l’Europe de l’Ouest et de l’Est d’ici l’année 2016. Le groupe, en raison du nombre de véhicules vendus constamment en déclin, préfère ainsi concentrer tous ses efforts sur sa marque Opel et espère dans le même temps, que Cadillac montera nettement en puissance. Le marché de l’automobile qui a été si défavorable au groupe General Motors depuis le début de l’année (-21,3% pour le nombre de voitures neuves vendues par GM Europe en novembre 2013) aurait finalement porté préjudice à la marque Chevrolet qui ne sera donc bientôt plus diffusée en Europe. En remettant son plan produit à plat en Europe, General Motors espère bien partir à la reconquête de nouvelles parts de marché. Est-ce la bonne solution ?

 

Bye bye l’Europe !

En raison des très grandes difficultés de longue date du groupe General Motors à dégager des bénéfices sur le marché européen, la firme américaine a décidé de se cantonner uniquement sur ses marques Opel et Vauxhall en Europe de l’Ouest et au Royaume-Uni. Ce sera donc finalement 8 ans après son implantation en Europe grâce au rachat de Daewoo que Chevrolet quittera définitivement le Vieux Continent à la conquête de nouvelles terres ! Néanmoins, le groupe GM a d’ores et déjà affirmé sa volonté de maintenir quelques modèles tels que la Corvette ou encore la Camaro mais cela mérite d’être encore confirmé.

Mais cette décision de renoncer au marché européen est tout à fait justifiable : En effet, malgré des débuts extrêmement prometteurs et des produits au rapport qualité/prix très attractif, les ventes de Chevrolet en Europe se sont littéralement essoufflées et cela pendant près de trois années consécutives : Cette fois ci, c’en est trop, General Motors indique que la marque au nœud papillon sera tout de même toujours présente en Russie ainsi qu’en ex-URSS. Par conséquent, il nous sera donc impossible de commander une Chevrolet en France en 2016 ! Ce sont les inconditionnels de la marque qui ne jurent que par la qualité de ces voitures souvent très confortables, qui vont être déçus !

 

La réorientation stratégique de General Motors

General Motors le sait très bien, cette décision va peser extrêmement lourd dans son budget : En effet, retirer Chevrolet du continent européen va avoir d’énormes répercussions dans les finances du groupe puisque les charges pourraient bien s’alourdir de 700 millions à 1 milliard de dollars au dernier trimestre 2013 ainsi que pendant le premier semestre 2014. Le manque à gagner est donc évident mais la firme General Motors en est parfaitement consciente et a maintenant pour objectif principal de concentrer l’ensemble de ses investissements là où les opportunités de croissance sont les plus intéressantes. Le vice-président de General Motors, Stephen J. Girsky, avait par ailleurs affirmé que cette décision d’abandonner Chevrolet en Europe n’était en aucun cas liée au partenariat du groupe avec PSA Peugeot Citroën ! Mais abandonner Chevrolet en Europe revient à renoncer à 1% de part de marché : Un pari risqué mais dont GM devrait en tirer les conséquences qu’elles soient positives ou négatives.

 

GM devrait commencer à retirer la marque Chevrolet dès la fin de l’année 2015 ce qui devrait lui permettre petit à petit de renouer avec le concept de rentabilité ! D’ici là, on espère que les ventes du groupe parviendront peu à peu à se redresser ce qui n’est pas encore gagné…

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close